Adopter les bons réflexes – Avec votre véhicule – Article 2

Adaptez votre conduite à votre condition physique

Conduire est une activité qui, comme les autres, nécessite certaines capacités physiques et entraîne de la fatigue.

 

LA FATIGUE

• Ne prenez pas la route si vous êtes fatigué.
• Dormez correctement afin d’effectuer un long trajet.
• En cas de long trajet, toutes les deux heures, faites une pause d’au moins 10 minutes.
• À tout moment, sachez reconnaître les signes de fatigue.
• Votre vigilance baisse (difficulté à maintenir une vitesse ou une trajectoire constante) : arrêtez-vous.
• Vous sentez des raideurs dans la nuque ou des douleurs dans le dos, vos yeux picotent, vous baillez : arrêtez-vous.

 

PERSONNES ÂGÉES

Si l’âge n’est pas un handicap qui interdit de conduire, à partir de 65 ans, sachez adapter votre conduite. Faites évaluer vos capacités de conduite par votre médecin traitant. Les effets du vieillissement portent essentiellement sur trois axes : la vision (évaluation des distances, rétrécissement du champ visuel latéral), l’audition, la motricité et les capacités de réaction (diminution des réflexes, de la capacité de mémorisation, difficultés de concentration, etc.)

Nos conseils :

• Faites vérifier régulièrement votre vue, votre ouïe et vos réflexes.
• Lisez attentivement les notices des médicaments qui vous sont prescrits et qui peuvent entraîner une baisse de votre vigilance.